Elmea

Elmea Hebamme

A young initiate of Rhya working in the fields of Ubersreik

Questionnaire

D'où venez-vous ?

D'un petit village voisin d'Ubersreik, Morgenfelder. Un hameau sans histoire.

Comment s'est déroulée votre enfance ?

Mon père Karl était un paysan, ma mère une sage-femme descendant d'une lignée de prêtresses de Rhya. Dernière née d'une fratrie de trois soeurs et deux frères, j'ai eu le loisir de recevoir une éducation informelle de la part des prêtresses de Morgenfelder, de distantes arrières-cousines. La vie était simple et éloignée des perversions morales de la cité.

Quelle est votre famille ? À quoi ressemble-t-elle ?

Karl Bauer, 36 ans, et Charlotte Hebamme, 39 ans, sont mes parents. Mes frères et soeurs sont, dans l'ordre, Markus le maréchal-ferrant (20 ans), Fräni la boulangère (19 ans), Mathilde la fermière (18 ans) et Knut le moine (17 ans).

Est-ce que vous priez un Dieu ?

Oui, Rhya, forcément.

Quelle est votre qualité la plus remarquable ?

On dit de moi que je suis sereine et que cette attitude déteint sur les gens autour de moi.

Quel est votre défaut le plus irritant ?

On m'a déjà reproché mon manque d'ambitions dans la vie, puisque je préfère laisser les choses se passer que de forcer le destin. On prétend également que mon calme n'est qu'une façade que j'utilise pour fuir mes problèmes.

Quel est son trait de caractère le plus remarquable ?

Une forme de neutralité bienveilante à l'égard des humains, bien que celle-ci ne s'étendent pas à la corruption, en particulier celle du Prince des Excès.

Quel est votre tic comportemental le plus remarquable ?

Prendre au moins un bain par jour, comme les bonnes gens d'il y a des siècles.

Quelle est votre expression préférée, son gimmick ?

"Si j'puis m'permettre, mon bon seigneur, vous prenez tout de manière trop compliquée. Vous voyez…"

Qu’est-ce que vous aimez le plus au monde ?

La sérénité que dégage un champs de blé doré au lever du soleil.

Qu’est-ce que vous détestez par-dessus tout ?

Les soirées mondaines où suintent la corruption, la vanité et la vacuité.

Quel est votre ami le plus sincère ?

Le Prieur Joseph, un homme d'âge mûr qui a su me rassurer lorsque j'ai découvert les horreurs de la cité d'Ubersreik, si bien que mes convictions ont été ébranlées.

Pourquoi êtes-vous partie de chez vous ?

Deux années de mauvaises récoltes ont suffi à mettre ma petite communauté à terre, et je cherche désespérément un moyen de lui permettre de passer les prochains hivers, quitte à frayer avec la plèbe égarée de la cité.

Quel est son ennemi le plus terrible ?

Viktor Grubermann, un nobliau d'Ubersreik qui a humilié ma sœur Mathilde et volé sa dignité, avant de repartir à la cité. Penser à lui suffit à faire vaciller mes vœux de non-violence.

Une personne importante de son entourage a disparu sans laisser de trace du jour au lendemain. Qui est-ce ?

L'Oncle Gaspard, frère de ma mère, est parti en forêt pour chasser il y a trois mois. On ne l'a plus revu depuis. Généralement, on retrouve au moins la dépouille du chasseur, mais là… rien. Les rumeurs courent au sujet d'une aventure qu'il aurait eu avec une villageoise de Friedberge, un hameau non loin d'ici. Je crois cette histoire vraie, et considère qu'il a le droit de vivre ses amours librement.

Quels sont vos buts dans la vie ?

Subvenir aux besoins de ma communauté, avoir une famille nombreuse, apprécier la vie comme elle vient de la manière la plus simple possible.

Quelle action, dans sa vie passée, regrettez-vous le plus ?

Ma simple venue au monde a privé mes parents de la possibilité d'avoir d'autres enfants.

De quelle action, dans sa vie passée, êtes-vous la plus fière ?

Avoir obtenu de Bert Glauchiber, une bourgeoise et lointaine connaissance de mon père, de prendre un séjour en campagne chez mes parents et de l'avoir fait admettre qu'elle en est ressortie plus saine, forte et prête à affronter ses problèmes personnels.

Qu'est-ce qu'elle craint le plus au monde ?

L'extension infinie de la vie urbaine, de ses us et coutumes irrationnels et du chaos qu'elle charrie.

Un personnage du groupe vous a sauvé la mise un jour ? Qui est-ce ?

Certainement un personnage citadin qui lui a évité des ennuis pendant son voyage à la cité d'Ubersreik.

Quel est votre désir le plus intime ?

Dans le fond, prouver que mes choix de vie sont les bons.

Quel est son secret ?

Parfois, le poids de ma "sagesse" me pèse et je ressens de l'envie, voire de la jalousie en voyant les paillettes et le faste de la vie citadine.

Qu’avez-vous fait au cours des dernières années de votre vie ?

J'ai complété les premières étapes de mon initiation au sein du culte de Rhya, auprès de la prêtresse Odette. Elle m'enseigne encore actuellement toute la sagesse de la déesse, bien que les paroles de Prieur Gaspard me touchent plus lorsque je doute.

Gallery
Related Files
Actions
Add to favorites
View annotations
Character
Gender
Occupation
Priest
Games and Universes
Warhammer Fantasy Roleplay - 4th
Warhammer Fantasy
Meta information
Author
𓃢𓃡𓃣 Pierre
Frequence of play
Very few times
Creation year
2022